26+27 Août 2017 | Citadelle de Namur

Les #Solidarites17 : bilan et perspectives d’avenir. Vers une ouverture le vendredi ?

En 2013, Solidaris avait lancé un pari audacieux : celui de placer le vivre-ensemble au cœur d’un événement populaire, festif et engagé. C’est ainsi que sont nées Les Solidarités, au cœur de la capitale wallonne. 23.000 personnes avaient répondu présent pour cette première édition. Aujourd’hui, force est de constater que les Solidarités ont su gagner le cœur de nombreux wallons puisque 49.000 festivaliers ont foulé le sol de la Citadelle de Namur en ce dernier week-end du mois d’août.

Pari réussi donc pour Solidaris ! « Nous en sommes à la 5ème édition et nous pouvons déjà nous réjouir de la réponse du public à une programmation que nous avons voulue qualitative et diversifiée mais surtout reflétant nos engagements », explique Jean-Pascal Labille, Secrétaire Général de Solidaris. Il ajoute que le site a atteint aujourd’hui sa limite en termes de capacité d’accueil. Vu le succès populaire de l’événement, « nous envisageons très sérieusement d’ouvrir une troisième journée, le vendredi » poursuit-il.

Avec pour credo de mélanger les genres pour mélanger les gens, les Solidarités ont attiré 25.000 personnes la journée du samedi et 24.000 personnes celle du dimanche, parmi lesquelles près de 10.000 enfants. Franc succès donc pour la Cité des Enfants dont l’offre d’activités avait été largement augmentée comme l’explique Martin Wauthy, Directeur des Solidarités : « La Cité des enfants a connu ce week-end une très forte affluence. Nous avions anticipé cela en consacrant trois vastes espaces aux plus petits sur le site, parmi lesquels le Parc Attractif Reine Fabiola. »

Succès également pour le Village des associations et pour le Forum Solidaris qui n’ont pas désempli pendant toute la durée de la fête ! Le Maquis, dont la superficie avait doublé, a aussi confirmé le succès de l’année précédente. C’est ainsi que près de 30.000 festivaliers ont arpenté les coteaux de cet espace placé sous le signe de la détente et de l’amusement où une scène agrandie a accueilli, à l’ombre des feuillages, de véritables têtes d’affiche telles que Konoba, Julian Perretta, Cali, Cyril Mokaiesh ou encore Tryo.

Pour cette cinquième édition, Les Solidarités avaient placé toutes les formes d’art à l’honneur : spectacles de rue, arts forains et circassiens, théâtre, stand up … sans oublier les arts urbains puisqu’un village entier leur était dédié ! Parmi les temps forts de l’Urban Village, soulignons la performance époustouflante des breakdancers dans l’atmosphère chauffée à blanc du Magic Mirrors.

Du côté des scènes, les Solidarités ont vécu de nombreux grands moments avec Puggy devant une esplanade conquise au trio bruxellois, Roméo Elvis et Lost Frequencies qui ont respectivement retourné le Théâtre de Verdure et l’Esplanade de la Citadelle, sans oublier un vibrant Cyril Mokaiesh, Cali déchaîné et Patrick Bruel qui a régalé les Solidaires en prolongeant son set pendant près de 20 minutes.

Les Solidarités ont donc su progressivement grandir et convaincre le public comme les professionnels du secteur. Aujourd’hui définitivement ancrées dans le paysage culturel francophone, elles confirment qu’il est possible de concilier réflexion et amusement. Les Solidarités font avant tout la preuve que la culture est la source du vivre-ensemble et un formidable levier d’émancipation.